Toute l'actualité du VTT

 La taille, l'accroche, la gamme, notre sélection... On vous dit tout sur la raquette


L’assistant à la marche dans la neige qu’est la raquette a bien changé depuis que cet outil jadis utilitaire est devenu loisir au succès ascendant. Les modèles sont perfectionnés et rendus plus confortables grâce à l’innovation. Pour comprendre comment choisir ses raquettes, Outlines a mis le cap sur Annecy pour rendre visite au pionnier et leader mondial de la raquette à neige, TSL, le fabricant haut-savoyard.

Monvtt Location raquettes Vaud 3Ce qu’il faut savoir pour bien choisir sa raquette
Une raquette à neige se compose d’un châssis appelé aussi tamis pour la portance, de crampons (ou griffes) et pointes pour l’accroche, d’une fixation et d’une cale de montée. Il existe des tamis plus ou moins sophistiqués, idem pour les fixations. TSL compte par exemple une trentaine de modèles différents de fixations. Toutes sont compatibles avec les différents tamis, une quinzaine, chez la marque française. Soit plus d’une centaine de combinaisons possibles ! Avec des prix allant de moins de 100 CHF à plus de 300 CHF, le choix dépendra de l’usage et de la fréquence d’utilisation.

 

Pour quelle taille de châssis opter ?

Une personne corpulente aura besoin de plus de portance donc d’un plus grand châssis qu’une personne légère. Choisir sa taille de raquette à neige se fait donc plutôt en fonction de son poids que de la taille de sa foulée. « En Europe du sud, on a des neiges qui compactent vite ; dans les Alpes, on choisira des raquettes un peu plus petites que si on évolue en Scandinavie ou en Amérique du nord », précise Yoan Bibollet, ingénieur responsable du bureau d’étude chez TSL. « C’est pourquoi TSL décline ses tamis rigides en deux tailles et ses tamis souples en trois tailles. » Comme on évolue avec un sac à dos en raquettes, pensez à rajouter environ 10 kg, à votre poids pour le choix de la taille de tamis. Et il existe bien sûr des raquettes pour enfants.

Monvtt Location raquettes Vaud 5L’accroche, ça compte ?

On n’aura pas besoin d’une grosse accroche pour pratiquer la raquette sur des sites nordiques avec un faible dénivelé ou dans des régions vallonnées comme le Jura. En revanche, il en faudra pour s’attaquer à des terrains plus alpins et pentus. L’accroche est donc un critère à ne pas négliger selon l’univers dans lequel on compte évoluer. Ce sont les crampons et les arêtes latérales du châssis qui procurent de l’accroche. « Un produit technique milieu de gamme bénéficie d’une accroche 3D, c’est-à-dire que la structure de la raquette est faite par des parois inclinées qui permettent d’avoir deux niveaux d’accroche avec deux niveaux d’arêtes latérales pour une meilleure efficacité dans les dévers. Une raquette avec un seul niveau d’accroche sera un peu moins efficace dans les dévers. D’autre part, certains modèles tops de gamme sont dotés de grips latéraux comme des lames de scie, c’est le cas de la Highlander chez TSL. D’autres ont des crampons type crampons d’alpinisme, comme les Symbioz, pour grimper au plafond ! »

 

 Comment s’opère la montée en gamme et quel niveau de gamme pour quelle pratique ?Monvtt Location raquettes Vaud 2

La montée en gamme se fait sur deux critères : le tamis (rigide ou souple) et la fixation. Le tamis rigide est généralement monté avec une fixation à plaque pour les produits d’entrée de gamme. Un ensemble rigide sous le pied qui conviendra à une pratique occasionnelle sur de faibles dénivelés. Le tamis flexible, concept Hyperflex breveté par TSL en 2013 que le fabricant reste le seul à produire. Il fait une grande différence en accompagnant la foulée grâce au déroulé pour un confort de marche resté inégalé. Ce type de tamis est monté avec des fixations télescopiques flexibles elles-aussi. La cale de montée embarquée sur le talon procure un appui optimum, avec un angle de calage de 12°.

La différenciation des niveaux de gamme se fait également avec les fixations, certaines seront plus techniques que d’autres, plus faciles à mettre en place, à serrer, à ajuster, plus confortables avec des straps en textile ou en bi-matière. L’intégration du système de serrage Boa pour un serrage plus précis est une belle avancée pour les fixations. Quant au système Step-in, exclusif à TSL, il est très prisé des accompagnateurs de montagne pour sa légèreté, son confort de marche sans équivalent et sa faible compacité.

 

☃️⛷🎿Location de raquettes à neige
Pour découvrir une nature paisible offrant un magnifique panorama sur les chaines de montagne des Alpes, en passant par des pâturages et forêts. Réservation en ligne et dans notre magasin, selon les conditions d'enneigement.

Monvtt, Route d'Arzier 16 - 1264 St-Cergue

022 559 30 09 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
#monvtthiver #nyonregiontourisme #winter #raquettesaneige #luge #stcergue